La prétendue « conseillère du président de la République du Gabon » mise aux arrêts

0
408

La prétendue « conseillère du président de la République du Gabon » vient d’être mise aux arrêts. Alphonsine Tchetenigbo est une usurpatrice d’identité. Elle fait l’objet d’une enquête ouverte sur des faits de corruption depuis plusieurs jours. L’accusé a été présentée devant le parquet de la République. Elle est placée sous mandat de dépôt.

Alphonsine Tchetenigbo a fait l’objet de cinq chefs d’inculpation. Il s’agit notamment de l’usurpation de titre. Elle s’est fait passée pour la conseillères spéciale du président de la République Ali Bongo. Elle serait également attachée au coordonnateur des affaires présidentielles, Nourredin Bongo.

Puis viennent les accusations de « Faux et usage de faux », « d’extorsion de fonds », « d’escroquerie » et de « fétichisme ». Entre ses différentes « responsabilités » au sommet de l’Etat, Alphonsine Tchetenigbo aurait eu recours à un Marabout. Des fétiches auraient été retrouvés chez ce Marabout. Ces derniers seraient préparé à l’encontre de Maître Moubembe, avocat du directeur général de la documentation et de l’immigration (DGDI).

Leave a reply