La prime à la performance budgétaire est une question de mérite 

0
465

La prime à la performance budgétaire n’est pas qu’une question de mobilisation de recettes. C’est plutôt une question de mérite et d’atteinte d’objectifs exceptionnels. Il s’agit d’une quote-part versée aux agents des régies financières. Cela se fait sur la base des ressources collectées sur les services de ces derniers. On peut citer, le fonds de soutien aux hydrocarbures, les pénalités sur les audits pétroliers et bien d’autres encore.

Sur ces services, l’Etat perçoit une part et les agents des régies financières l’autre part selon les dispositions de la loi. La PPB est payée « pour son montant intégral lorsque les objectifs budgétaires fixés sont atteints » selon l’article 8. Lorsque les objectifs ne sont pas atteints ou qu’ils sont partiellement atteints, elle n’est pas payée. La PPB n’est plus valable pour des mobilisations classiques des ressources. L’Etat réclame que les objectifs budgétaires soient atteints pour faire valoir ces primes.

Les décrets sur les nouvelles modalités d’attribution de la PPB ont été signés par le président Ali Bongo Ondimba en décembre 2020. Ces décrets réorganisent le processus d’attribution de la PPB. Cette dernière se base désormais sur l’atteinte des objectifs exceptionnels, sur la performance réalisée et sur le mérite.

Leave a reply