La SAG évalue les impacts environnementaux des travaux de construction de la Transgabonaise

0
253

La Société autoroutière de Gabon (SAG) a présenté le projet de réaménagement et d’exploitation de la transgabonaise du tronçon allant du PK24 à PK50.1. Les changements prévus ont été présentés aux populations et autorités affectées d’une consultation publique qui a duré deux jours. La SAG y a exposé l’ensemble des mesures d’atténuation et d’amélioration des impacts des travaux prévues dans le plan de gestion environnementale et sociale (PGES).

Le chantier du tronçon du PK24 au PK50.1 a été confié à la société AFCONS, au terme d’un appel d’offres. Les travaux comprennent la reprise de certains carrefours, la rénovation de la chaussée et du système d’évacuation des eaux pluviales. Des propositions ont été faites à cet effet, à savoir : le dédoublement des voies entre le PK24 et le PK40.2, et le réaménagement de la section du PK40.2 au PK50.1 dans son emprise actuelle. Les travaux devraient commencer au premier trimestre 2021 selon le calendrier d’exécution de la section PK50-PK105. Les travaux sur la zone PK24-PK50 débuteront au troisième trimestre.

Selon Vincent Bachofner, directeur en charge de la gouvernance environnementale et sociale de la SAG, « Les consultations publiques de l’EIE sont une étape clé du processus de consultation des parties prenantes. Ce n’est pas une finalité mais la continuité d’un processus participatif qui se déroule tout au long de la vie du projet».

Des études sont en cours pour réinstaller les personnes touchées dans le cadre de ce projet. La transgabonaise s’étend sur une longueur totale de 828 km et devrait relier Libreville et Franceville.

Leave a reply