La Setrag prévoit la modernisation du chemin de fer gabonais 

0
334

La société d’exploitation du transgabonais (Setrag) a prévu des travaux de modernisation du chemin de fer gabonais. La société se lance ce défi en dépit du flagrant ralentissement de son activité. La Setrag a connu une baisse de production de son activité à hauteur de 18 %.

Depuis le début de l’année 2021, 15,3Km de chemin de fer ont déjà été réhabilités par la Setrag. 10,1 km ont été réalisés au second trimestre et 5,2 au premier trimestre. Sur le linéaire Owendo-Franceville, 150 km ont été rénovés sur les 648 km prévus. Une grande partie de cette réalisation traverse la forêt équatoriale. Cette partie du Gabon est considérée comme une zone accidentogène en raison de l’instabilité du sol à certains endroits.

Pour poursuivre les travaux dans cette zone, d’énormes moyens logistiques ont été déployés. La Setrag a implémenté des outils high-tech. Ils ont servi à déterminer plus rapidement les zones à rénover et à sécuriser en priorité. Un programme de formation des agents a été initié pour le recyclage des chemins afin qu’ils s’accommodent à ces nouveaux outils performants.

Au cours du 2e trimestre de l’année en cours, trois déraillements de train ont été enregistrés. La Setrag travaille pour sécuriser davantage le chemin de fer gabonais. En Juin dernier, l’Etat et la Setrag ont signé un avenant N°2 du PRN dans le but de compléter l’avenant N°1. Celui-ci prévoit financier entre les deux parties à hauteur de 126 milliards de Fcfa, soit 42 milliards pour la Setrag et 84 milliards de fcfa pour l’Etat gabonais.

Leave a reply