La SING a encadré 53 startups gabonais entre 2018 et 2021

0
243

La Société d’incubation numérique du Gabon (SING) a réussi à encadrer et accompagner 53 startups gabonais entre 2018 et 2021. Le directeur général de ladite société, Yannick Ebibie l’a récemment annoncé. « Ce projet a été initié par le président de la République. Ceci pour permettre à beaucoup plus de jeunes Gabonais d’intégrer l’économie numérique. Après 3 ans, nous avons pu accompagner plus de 53 start-ups. 30% d’entre elles sont des entreprises formalisées avec des employés. C’est en tout 169 emplois qui sont créés par des startuppeurs par leurs activités« , a déclaré Yannick Ebibie.

Parmi ces entreprises, on peut citer la startup Capay, mise en place par Ariane Akeret. Il s’agit d’une plateforme numérique proposée aux salariés, retraités et autres populations non bancarisées. Il y a ceux des entreprises, des caisses de prestations sociales, organismes, associations et administrations publiques. Elle permet de payer les salaires, les pensions, les bourses et autres émoluments. La startup Pozi a été lancée en 2020. Il s’agit d’une application de tracking ayant permis, selon ses promoteurs, de digitaliser la cartographie des villes gabonaises. L’application permet de contrôler les véhicules des professionnels et particuliers, influencer le comportement des conducteurs entre autres.

En 3 ans, 245 millions FCFA ont été levés par 20 startups auprès des entreprises privées et des institutions financières internationales. C’est avec l’appui de la SING et du ministère de l’Économie. La Sing ambitionne, d’ici 2025, de créer 20 000 emplois dans les TIC.

Inaugurée en 2019, la SING est une société de services en innovations numériques dont le but est de renforcer les économies africaines. Elle propose également le développement d’applications pour les administrations et les sociétés. La SING a dernièrement encadré des étudiants des universités de Libreville et Franceville pour le développement d’une application numérique. C’est leur contribution à la lutte contre les cancers.

Leave a reply