La société ivoirienne Mayelia Automotive s’installe au Gabon pour le contrôle technique des véhicules 

0
293

La société ivoirienne Mayelia Automotive vient d’obtenir son agrément technique pour s’installer et exercer au Gabon. Ladite société devra assurer le contrôle technique des véhicules en territoire gabonais. L’agrément a été remis mardi dernier au président directeur général du groupe, David Fofana. Celui-ci l’a reçu des mains du ministre gabonais des transports, Brice Constant Paillat. Avec ledit document, la société peut désormais mettre ses activités à la portée des Gabonais.

L’opérateur Mayelia Automotive va apporter son expertise et son savoir-faire dans le contrôle technique des véhicules poids lourds et légers. L’entreprise propose également des services de pose des plaques d’immatriculation. Elle excelle également dans l’identification des véhicules neufs et la vente des vignettes. Par ailleurs, Mayelia Automotive va contribuer à la création d’emploi dans le pays. « Nous avons pour ambition de nous tenir aux côtés des gouvernements africains pour les aider. Ceci dans la mise en œuvre des politiques de sécurité routière. Nous sommes sur environ 150 emplois fixes qui vont être créés. Pour une ouverture de centre de contrôle fixe et mobile pour Libreville et Port-Gentil. Toutes les autres régions gabonaises seront prises en compte dans la deuxième phase du projet« , a déclaré David Fofana, PDG de Mayelia Automotive.

Les autorités gabonaises insistent également sur le transfert de compétences. C’est un des éléments clé de ce nouveau partenariat signé avec le groupe ivoirien. « Nous allons très rapidement sélectionner un certain nombre de jeunes cadres gabonais. Ceux se trouvant au niveau du management de l’entreprise, de l’opération et de la maintenance. Ceci pour faire des formations accélérées à Abidjan en Côte d’Ivoire. Celles-ci seront effectuées sur nos différents sites d’exploitation et aussi au niveau de l’équipe en France« , a indiqué le PDG de ladite société.

Au Gabon, l’activité de visites techniques des véhicules était contrôlée par un duopole constitué de Gabon Autosur et Autobilan. Au fil du temps, les prestations de ces deux sociétés agréées par l’Etat ont été décriées par les transporteurs. Elles sont accusées de délivrer parfois des documents de contrôle technique sans une vérification du véhicule. Mayelia Automotive est quant à elle basée en Côte d’Ivoire. Ses équipes traitent environ 600 véhicules par jour, avec un effectif de près de 200 employés.

Leave a reply