La société pétrolière Maurel & Prom renforce sa coopération avec le Gabon

0
139

La société Maurel & Prom (M&P) veut renforcer sa coopération avec le gouvernement gabonais. Elle a récemment signé un accord global à plusieurs volets à cet effet. Il consiste à renforcer les relations entre les deux parties. Les partenaires ont ainsi approuvé le déblocage immédiat au profit de l’Etat d’une somme de 43 millions de dollars.

Les fonds ont été placés sur un compte séquestre au titre des coûts de portage antérieurs à 2018 sur le permis d’Ezanga. Un versement d’un montant complémentaire de 57 millions de dollars est également prévu. En échange, plusieurs avenants ont été apportés au contrat d’exploitation du permis d’Ezanga. Ce permis est opéré par la société M&P à hauteur de 80 %. La société obtient également une extension de ses droits sur place jusqu’en 2026. De nouveaux accords d’exploration et de production concernant les zones de Kari et Nyanga-Mayombé ont été signés. Lesdites zones sont contrôlées de façon exclusive par la société. Les droits de M&P y sont valables jusqu’en 2029.

Par ailleurs, les deux parties ont validé la mise en place d’un mécanisme de recouvrement à terme par M&P. Il s’agit de ceux de certaines créances qui s’élevaient à 98 millions de dollars au 30 septembre 2021. « Cet accord mutuellement bénéfique atteste de la forte volonté commune de la République gabonaise et de M&P de renforcer leurs relations. Il souligne l’engagement à long terme de M&P au Gabon. Puis améliore encore le cadre du développement des activités du Groupe dans le pays. Le forage de développement a repris en juillet dernier. Ainsi que l’achèvement récent d’une campagne d’acquisition par gradiométrie magnétique. Celle-ci couvre toute la zone de notre permis d’Ezanga. Puis démontre cet engagement qui a maximisé le potentiel de nos actifs « , a commenté Olivier de Langavant, directeur général de M&P. Sur les trois derniers trimestres, la production moyenne d’Ezanga a affiché 15 100 barils d’huile par jour.

Leave a reply