La Sotrader sollicite la mairie de Libreville pour implanter 40 kiosques marchands pour 40 familles

0
165

La société de transformation agricole et de développement rural (Sotrader) étend son projet « un kiosque, une famille » à la commune de Libreville. Elle sollicite l’aide de la mairie de la capitale gabonaise pour implanter 40 kiosques marchands au profit de 40 familles. Ils seront mis en service dans les six arrondissements de cette commune. Le sujet était au cœur d’une séance de travail tenue  entre la représentante de la Sotrader, Nellie Linda Matsanga et le maire de Libreville, Christine Mba Ndutume.

L’installation de ces kiosques permettrait d’accompagner les Gabonais économiquement faibles dans la production et la distribution des produits agricoles. Les stands seront des espaces marchands occupés par des Gabonais sélectionnés par la Sotrader. Le made in Gabon sera davantage promu sur les stands. Des produits frais y seront livrés pour la consommation des populations.

Le projet « un kiosque, une famille » a été mis en place par la Sotrader. Il bénéficie du soutien de  l’Agence nationale de promotion des investissements (ANPI). Puis de l’Agence gabonaise de sécurité alimentaire (Agasa) et l’Agence gabonaise de normalisation (Aganor). Le projet vise à permettre aux familles gabonaises économiquement faibles (GEF) de parvenir à une indépendance financière. Ceci en commercialisant les produits de première nécessité à moindre coût.

L’implantation des kiosques devrait encourager les coopératives et les agriculteurs indépendants à davantage produire. Les Gabonais pourront s’investir dans l’agriculture pour réduire de 50% les importations alimentaires. Tel est l’objectif convoité par la Sotrader depuis plus de 2ans. Elle se dote de ses propres marchés agricoles afin de commercialiser des produits agricoles issus du programme Graine.

Leave a reply