La vaccination contre la Covid-19 reste un acte volontaire au Gabon 

0
251

La vaccination contre la Covid-19 demeure un acte volontaire au Gabon. Le porte-parole de la présidence de la République, Jessye Ella Ekogha l’a notifié lors d’une conférence de presse. La séance s’est tenue hier.

« L’acte de vaccination reste, au Gabon, volontaire. Il y a, à partir du 15 décembre, possibilité pour les populations d’accéder aux édifices et services publics et établissements recevant du public. Ceci en étant soit vacciné, soit en présentant un test négatif à la Covid-19« , a indiqué le porte-parole du gouvernement, Jessye Ella Ekogha.

Cette décision a été prise par le Gouvernement pour protéger les populations. Toutes les études internationales le montrent. La vaccination reste à ce jour le seul moyen de préserver la santé des populations. Elle évite de développer des formes graves. Elles limitent fortement les risques de propagation du virus.

L’Etat a pris toute une série de mesures pour venir en aide aux populations dans les domaines du transport, de l’électricité, d’aide alimentaire. Aujourd’hui, de la même manière, l’Etat accompagne les populations en matière de vaccination. Il y a une offre mobile en matière de vaccination qui permet d’aller au plus près des populations. Par ailleurs, tout un travail de sensibilisation et de vulgarisation est fait à ce sujet.

Aujourd’hui au Gabon, quatre types de vaccins sont proposés. Le vaccin Pfizer, Johnson & Johnson, Sinopharm ou Sputnik-V. L’Etat a mis près de 10 milliards de francs CFA sur la table pour avoir un nombre suffisant de doses de vaccin. C’est pour parvenir au plus vite à un retour à la vie normale. C’est l’objectif pour le 15 décembre afin de rouvrir les activités qui sont fermées totalement ou partiellement depuis le début de l’épidémie.

« Si vous êtes vaccinés, vous courrez beaucoup moins de risques. Vous pouvez donc retourner dans les restaurants, les lieux de divertissements, les stades, refaire du sport collectif. Promouvoir la vaccination, c’est donc offrir l’espoir aux populations d’un retour rapide à la vie normale« ,a ajouté le porte-parole du gouvernement, Jessye Ella Ekogha.

Leave a reply