L’AFJ et Nomad condamnés à une amende de 5 millions de FCFA pour non-respect du protocole sanitaire

0
208

Le ministre du Tourisme, Pascal Houagni Ambourouet, a annoncé le 23 janvier dernier des sanctions contre « AFJ production » et l’hôtel « le Nomad ». Ces structures devront payer une amende de 5 millions de FCFA pour « non-respect du protocole sanitaire ».

La structure de production AFJ en partenariat avec l’hôtel « le Nomad » a organisé un concert à Libreville le 3 octobre dernier, au nom de l’artiste ivoirienne Josey. Ce concert était organisé à l’occasion de la journée de sensibilisation au cancer du sein, Octobre Rose. Cet événement était censé se dérouler dans le strict respect des mesures barrières édictées par le gouvernement gabonais. Apparemment, ces mesures n’ont pas été respectées, ce qui a conduit à la sanction des deux structures par les autorités gabonaises.

D’après le gouvernement gabonais, l’amende de 5 millions imposée à ces entreprises est destinée à dissuader d’autres opérateurs économiques qui pourraient être tentés de défier les mesures barrières mises en place dans le pays. En plus, le gouvernement a durci sa stratégie de lutte contre le Covid-19 compte tenu du laxisme dans l’application des mesures barrières. « Le non port du masques sera sanctionné de 25000 francs à 200000 francs CFA. S’agissant particulièrement des salles de fêtes, restaurants et hôtels, tout non respect conduit à une amende qui se situera entre 5 et 10 millions de francs CFA », a annoncé le ministre de l’intérieur.

Leave a reply