L’agresseur de l’adjoint au maire de Franceville encourt un an de prison et 5 millions d’amendes

0
399

Le commerçant libanais, Baker Hicham, s’expose à une amende de 5 millions de francs CFA et à une peine de 12 mois de prison, dont 6 avec sursis. C’est ce qu’on retient de l’audience du 3 mars dernier qui s’est penché sur l’agression du 2ème adjoint au maire de Franceville. Cette peine pourrait être retenue à l’issue du procès. Le commerçant est accusé d’avoir agressé le 2e adjoint au maire de FrancevilleJules-Ferry Ndounou-Ngouandjila.
Lors de cette audience, des sanctions ont été également annoncées contre ses collaborateurs impliqués dans l’acte de violence contre le maire adjoint. Des peines de prison et une amende de 600.000 à 1 million de francs CFA pourraient leur être infligé.
Le 24 février, dans la capitale provinciale du Haut-Ogooué, le deuxième adjoint au maire a été attaqué et battu par le commerçant libanais en présence de ses collaborateurs. L’autorité municipale aurait subi des violences alors qu’il servait de médiateur entre le commerçant, propriétaire de la boutique HB et d’autres commerçants du marché de Potos.
Pour les habitants de Franceville, ces sanctions ne sont pas à la hauteur de l’acte commis par le commerçant. L’affaire a été mise en suspens pour le 10 mars prochain. La population espère que pour cette prochaine audience, des peines plus lourdes seront prononcées à l’encontre du commerçant et de ses associés.

Leave a reply