L’ANAREG souhaite participer à la réforme structurelle en cours au sein de la CNSS

0
374

L’association nationale des retraités du Gabon (ANAREG) a exprimé son souhait de participer à la réforme structurelle en cours au sein de la CNSS. Les membres du bureau de ladite association et le directoire de la caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) ont mené des discussions à cet effet, mercredi dernier.

Cette rencontre était supervisée par le ministre gabonais des Affaires sociales, Prisca Nlend Koho et sa collègue chargée de la Fonction publique, Madeleine Berre. « Nous sommes ici pour confirmer un canevas de travail, qui permettrait de développer, une collaboration beaucoup plus étroite entre les différentes parties« , a déclaré Flore Martine Ngningone Obame, directrice générale adjointe de la CNSS.

Pour le responsable de la communication de l’ANAREG, Mathurin Mengue Bibang, cette rencontre rentre dans le cadre traditionnel des rencontres avec les institutions de la République. Il s’agit notamment de celles en charge de la gestion des pensions des retraités. « L’objectif est que le retraité puisse être satisfait des prestations de la CNSS. La CNSS devra aussi améliorer le service qu’elle offre aux différents retraités« , a indiqué Martine Mengue Bibang, directrice générale adjointe de la CNSS.

Cette réunion intervient quelques jours après la rencontre du 17 janvier dernier entre les ministres chargés du Budget, de la Défense nationale et de la Fonction publique. Les membres du gouvernement avaient rencontré les syndicats des retraités ANAREG et la Machette syndicale des travailleurs gabonais vaillants. Le but était de désamorcer un mouvement de grève annoncé des retraités au Gabon.

Les ministres, Prisca Nlend Koho et Madeleine Berre ont donné leur disposition en faveur de l’élargissement du dialogue social. Elles n’ont pas manqué de se prononcer sur la question de la retraite au mouvement associatif du secteur de la protection sociale. Bientôt verra le jour, une commission ad hoc sur la réforme de la retraite dans le cadre de la concertation, relative à l’étude actuarielle en cours. Les préoccupations des retraités concernent le paiement régulier des pensions et le rappel solde des agents publics à la retraite. Ils demandent aussi l’arrimage des pensions à la nouvelle grille salariale.

Leave a reply