L’ANPI envisage de signer un accord avec la Sotrader pour l’extension des villages Graine

0
253

Le directeur général de l’ANPI-Gabon, Ghislain Moandza Mboma, a visité les sites de production de la Société de Transformation Agricole et de Développement Rural (Sotrader) dans la commune de Ntoum le 27 février. Il était accompagné par le directeur général de l’agriculture, Max Auguste Oussou. L’objectif de cette visite est de faire le point sur la situation existante et d’identifier les besoins d’investissement pour l’extension des villages Graine.

« La prochaine étape de cette action sera la signature d’un protocole d’accord entre l’Anpi-Gabon et la Sotrader », indique l’Agence nationale de la promotion des investissements. Ces démarches entre l’ANPI et la Sotrada permettront de réduire les importations qui constituent des pertes pour l’Etat. L’ANPI veut ainsi structurer le milieu agricole et développer une industrie locale capable de réduire la dépendance aux importations d’au moins 50%.

Par ailleurs, le programme Graine (Gabonaise des réalisations agricoles et des initiatives des nationaux engagés) est piloté par la Sotrada depuis 2014. Ce programme regroupe 6 000 petits agriculteurs enregistrés sous la bannière de 800 coopératives qui devraient exploiter un peu plus de 7 000 ha de terres aménagées. Le programme Graine est le résultat d’un partenariat entre le gouvernement gabonais et le groupe singapourien Olam. Le prochain accord entre l’ANPI et la Sotrader pourrait prendre en compte l’extension du programme Graine. Ce programme est déjà présent dans sept provinces du pays.

Leave a reply