L’ANPI-Gabon œuvre pour la réduction à 48h de délais de création d’entreprises sur le territoire national

0
367

 Le directeur de l’ANPI-Gabon a tenu une séance de travail le 3 février avec les responsables de la Direction générale des impôts et du Journal officiel (J.O). Leur discussion a porté principalement sur l’amélioration du climat des affaires au Gabon par la création d’entreprises en 48 heures. Les participants à cette session ont discuté de la mise en œuvre du cadre réglementaire qui établit le guichet unique de l’investissement au Gabon. L’objectif est de renforcer le personnel de la DGI à ce guichet unique afin d’accélérer le traitement des dossiers.

De nombreuses propositions ont été faites à cette occasion, notamment la mise en place d’une plateforme de collaboration permettant à toutes les administrations d’améliorer leurs compétences dans l’utilisation du GNI.  Ce système permettra d’améliorer les procédures organisationnelles. Par ailleurs, «Le délai de 48h ne porte pas seulement sur Libreville. C’est également sur l’ensemble du pays», a précisé le directeur général de l’ANPI-Gabon, Ghislain Moandza Mboma.

Pour atteindre cet objectif, les participants à cette réunion ont décidé que l’enregistrement des entreprises se fera désormais en province. A cette fin, les guichets d’investissement du pays regrouperont les services fiscaux. Cela permettra d’avoir toutes les administrations au même endroit pour la formalisation des entreprises qui pourront aussi être créées en ligne. «Nous allons travailler ensemble pour que dans un délai assez court, nous puissions également procéder pour les créations en ligne des entreprises à l’intérieur du pays», a déclaré le directeur général de l’ANPI-Gabon.

Leave a reply