Le centre psychiatrique de Melen accueille des malades mentaux des rues de la capitale

0
226

Le centre psychiatrique de Melen accueille cette semaine des malades mentaux issus des rues de la capitale gabonaise. L’opération est menée par les agents du centre national des maladies mentales de Melen. Ils procèdent au retrait de ces personnes atteintes de troubles de la personnalité pour mieux les prendre en charge dans les établissements hospitaliers. Ces malades recueillis bénéficieront désormais des soins gratuits à travers cette opération.

« Dès que nous les récupérons, nous les mettons dans les pavillons de contention. Les médecins les auscultent avant de mettre en place un protocole médical adapté à chacun d’eux. Au fur et à mesure on va leur administrer un sédatif pour qu’ils regagnent leurs familles », a expliqué Thierry Bayito Mokoko, directeur général du Centre national des maladies mentales de Melen. Selon ce dernier, la famille aurait un rôle important dans le processus de guérison de ces malades. « Hélas ! Les familles ne nous aident pas. Dans cet hôpital, nous faisons 50% des soins et les 50% restants doivent venir de l’assistance familiale. Or presque tous ces malades-là sont délaissés par leurs familles », a-t-il déploré.

L’opération de transfert des malades mentaux errants a été initiée depuis 2020. Ceci à travers les artères de la capitale gabonaise. Elle consiste à récupérer, transférer, traiter et renvoyer dans leurs familles ces personnes malades. Cette opération se fait au prorata des places disponibles dans ce centre psychiatrique qui fait face au problème de capacité d’accueil. « Nous avons un gros problème de capacité d’accueil. Nous avons 100 places mais ces 100 places ne sont mêmes pas disponibles parce qu’elles sont d’une vétusté énorme. Nous sollicitons que l’Etat prenne réellement à bras le corps le problème de la santé mentale « , a suggéré le directeur général du centre.

Leave a reply