Le CESE auditionne le ministre de la santé sur la gestion des pensions au Gabon  

0
25
CESE

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a auditionné, lundi dernier, le ministre gabonais de la Santé, Guy Patrick Obiang. Le membre du gouvernement a été entendu sur la gestion faite des pensions au Gabon. C’était lors de la 2e session ordinaire de l’année 2022 dudit conseil.

Guy Patrick Obiang a fait le point des différents événements qui ont secoué le secteur des prestations sociales, notamment pour ce qui concerne les retraités. Il s’agit notamment des retards dans le paiement des pensions, de la mise sous administration provisoire de la CNSS. Il a également été entendu sur les récentes réformes effectuées au sein de la CNSS. La séance s’est déroulée en présence du directeur général de la Cnamgs et de l’administrateur provisoire de la CNSS.

Pour le membre du gouvernement, il n’y a pas lieu de désespérer. Le gouvernement est à pied d’œuvre pour redorer le blason de la CNSS. L’administrateur provisoire de la CNSS, Christophe Eyi, a 12 mois pour mettre fin aux différents problèmes endogènes de la structure. Il s’agit entre autres de la fraude, la manipulation du système informatique, le paiement des retraités fictifs. Les autres dossiers urgents seront également traités.

Pour l’heure, le fonctionnement de la CNSS est structurellement déficitaire, car la structure recouvre 22 milliards de FCFA par trimestre. 12 milliards sont affectés aux prestations familiales, les maladies, accidents de travail, le fonctionnement entre autres. Les 10 milliards restants sont affectés aux pensions qui absorbent normalement 19 milliards de FCFA. Ce qui crée un manque à combler de 9 milliards de FCFA.

En octobre 2021, la Caisse a révélé qu’elle cumule une dette de 18 milliards de FCFA due à 5 150 retraités au Gabon. De son côté, elle réclame des créances de 89 milliards de FCFA à l’État gabonais.

Leave a reply