Le Club Afrique Développement et l’UGB tablent sur les leviers d’industrialisation du Gabon 

0
139

Le Club Afrique Développement du groupe Attijariwafa Bank et l’Union Gabonaise de Banque ont récemment tablé sur les leviers d’industrialisation du Gabon. Les deux parties ont organisé, jeudi dernier en format digital, une mission multisectorielle sur le sujet. La conférence plénière a été diffusée en direct de Libreville. Elle s’est tenue avec la participation de Nicole Jeanine Lydie ROBOTY Epouse MBOU, Ministre de l’Économie et de la Relance de la République Gabonaise.

Durant l’assise, le directeur général de l’agence nationale de promotion des investissements du Gabon, Ghislain Moandza Mboma a présenté le potentiel de croissance que recèlent trois secteurs-clés au Gabon. Il s’agit notamment de ceux de l’Agro-industrie, de la transformation de bois et de la production de matériaux de construction. « La mission multisectorielle du Gabon sous ce format digital en direct de Libreville et des autres capitales africaines incarne la volonté des entreprises, à travailler entre elles. Ceci au-delà des obstacles parfois considérables« , a précisé Mouna Kadiri, Directrice du Club Afrique Développement.

 » Le thème choisi de cette mission est très important pour le Gabon dans un contexte marqué, par la crise sanitaire« , a souligné Nicole Jeanine Lydie ROBOTY Epouse MBOU, Ministre gabonaise de l’Économie. Elle a exposé les contours du Plan d’Accélération de la Transformation (PAT) 2021-2023. Il s’agit de la stratégie segmentée de développement et de diversification de l’économie gabonaise.

Cette conférence matérialise la 30e mission du Club Afrique Développement depuis sa création sur le continent. Plus de 300 chefs d’entreprises et institutionnels de neuf pays du continent ont pris part à cette mission. Les pays sont le Gabon, Cameroun, Congo, Côte d’Ivoire, Egypte, Mali, Maroc, Sénégal et de la Tunisie. Ceci pour saisir les opportunités de collaboration et d’investissement. Les opérateurs économiques ont également tenu plus d’une centaine de rendez-vous d’affaires durant la journée. C’est dans la perspective de nouer des partenariats.

Le Club Afrique Développement, c’est près de 15 000 entreprises et acteurs publics de 40 pays du continent fédérés. C’est également près de 25.000 rendez-vous d’affaires mis en place dans les secteurs essentiels du développement de l’Afrique. Notamment dans les industries de la Santé, BTP, Infrastructures, Agro-industrie. Il se donne comme ambition de fédérer la communauté des affaires, les dirigeants, les représentants publics. Le but est de dynamiser de manière pragmatique les investissements à l’échelle du continent.

Leave a reply