Le constructeur allemand d’engins Bomag se propose pour la gestion des déchets au Gabon

0
91

Le constructeur allemand d’engins Bomag s’est proposé au gouvernement gabonais pour intervenir dans la gestion des déchets du pays. Le sujet a été débattu jeudi dernier à Libreville. Le ministre gabonais de l’intérieur, Lambert-Noël Matha a reçu le responsable commercial Afrique du constructeur allemand d’engins Bomag, Daniel Peter-Marc Werner Meir.

« Le technicien allemand est venu présenter au ministre chargé de la tutelle des collectivités locales, des solutions de compactage. Ceci pour une gestion optimale des risques de sécurité liés à l’émanation des gaz toxiques à la décharge« , a renseigné le ministère gabonais de l’intérieur. La même source ajoute que Bomag a également proposé des solutions devant permettre l’étalement des déchets. Une action qui a pour but de minimiser la survenue des éboulements et optimiser les aires de dépotage des ordures.

La réponse des autorités gabonaises face aux propositions de l’entreprise allemande n’est pas encore rendue publique. Celles-ci interviennent dans un contexte où la société Clean Africa payée par l’État gabonais pour débarrasser la capitale de ces déchets peine à remplir son contrat. Le Grand-Libreville suffoque dans les ordures qui jonchent même la voie publique et obstruent la circulation dans certaines rues.

Présenté comme leader des technologies de compactage, Bomag fabrique des compacteurs de sols, d’asphalte et de déchets. Des stabilisateurs/recycleurs, fraiseuses à froid et finisseurs étoffent également sa gamme de produits.

Leave a reply