Le Copivac confirme et annonce le lancement du rappel vaccinal anti-Covid au Gabon 

0
173

Le Comité national de vaccination (Copivac) a confirmé hier le rappel vaccinal anti-Covid annoncé par le Copil, mardi dernier. L’annonce a été faite par la présidente du Copivac, Marielle Bouyou Akotet au cours d’une conférence de presse tenue hier. Elle était aux côtés du ministre gabonais de la Santé, Guy Patrick Obiang Ndong.

Les personnes ayant été vaccinées entre mars et juillet sont conviées à un rappel vaccinal. Cependant, le chronogramme dudit rappel reste à définir. Seules les personnes ayant reçu les vaccins Sinopharm, Pfizer ou Moderna dans cette période de l’année 2021 sont concernées. La première vague est réservée aux personnes dites prioritaires. Il s’agit notamment des personnes porteuses de comorbidités. On a aussi les personnes âgées de plus de 60 ans et les cas particuliers qui seront traités au cas par cas.

L’administration de ces doses de rappel débutera dans les tous prochains jours. Par contre, elle ne sera pas effective sur tous les sites de vaccination. L’objectif de la vaccination n’est pas d’arrêter les contaminations, mais de les réduire. Elle permettra aussi de renforcer le système immunitaire des populations pour éviter le développement des formes graves. Au Gabon, le taux de couverture vaccinale complète contre le Covid-19 est de 21,07%.

Les vaccins disponibles pour l’administration de cette 3e dose sont entre autres le Pfizer, le vaccin Johnson & Johnson et Moderna. Certaines personnes restent néanmoins inéligibles au vaccin. Il s’agit notamment des personnes qui ont eu une infection Covid-19 confirmée par test depuis moins de 3 mois. Les personnes qui ont présenté une allergie grave après la vaccination avec à la clé, une hospitalisation. Il y a aussi celles qui présentent des saignements anormaux et des troubles de la coagulation. Les personnes vaccinées 1 mois avant la date prévue normalement et celles qui ont une autre vaccination prévue 1 mois après figurent sur le liste. Les personnes ayant récemment fait un AVC sont également concernées.

« Ces personnes bénéficient d’un certificat de non-éligibilité à la vaccination. Celui-ci est établi par le Copivac. Il porte les informations du patient avec la raison de la non-éligibilité« , a déclaré Marielle Bouyou Akotet, présidente du Copivac.

Leave a reply