Le Gabon a épongé 20% de sa dette intérieure grâce à l’implication de la CGAP

0
327

Le Gabon a réussi à éponger 20% de sa dette intérieure. Un exploit réalisé grâce à l’implication de la Coordination générale des affaires présidentielles. Il s’agit du bilan élogieux établi par le coordonnateur sortant des affaires présidentielles, Nourredin Bongo Valentin. Ce dernier a récemment annoncé son départ de ce poste. Une décision prise au conseil des ministres tenu lundi dernier.

Le coordonnateur des affaires présidentielles a initié un certain nombre de task force. Cette mesure a permis à ce dernier de détecter plus de 600milliards de dettes fictives que le Gabon devrait solder. Le gouvernement a donc bénéficié de cette économie et en a profité pour éponger 20% de la dette réelle restante. La fiabilisation de la dette intérieure a permis de procéder à un premier règlement de 91 milliards de FCFA en juillet 2021. Ceci sur un total de créances reconnues d’environ 500 milliards de FCFA. Une injection de trésorerie avantageuse pour le secteur privé gabonais, éprouvé par la crise de la COVID-19.

Durant 12mois, Nourredin Bongo Valentin a travaillé aux côtés du Chef de l’État gabonais pour obtenir des résultats rapides et tangibles. Il a réussi à poser des bases fondamentales pour permettre au Gabon d’affronter les défis à venir. Malgré la terrible épreuve de la Covid-19 qu’il a traversée, le Gabon est, en 2021, mieux préparé, mieux positionné, plus solide, qu’il ne l’était en 2019. Nourredin Bongo Valentin cède désormais son fauteuil au sein de la Cgap.

« Aujourd’hui, ce n’est pas la fin d’une histoire mais le début d’un nouveau chapitre qui s’ouvre. Ceci avec cette même détermination et conviction. Où que je sois, quoi que je fasse, je continuerai, Excellence, Monsieur le Président de la République, à vous servir. Puis  à travers vous, à servir notre Pays comme je l’ai toujours fait avec loyauté », a déclaré Nourredin Bongo Valentin.

Leave a reply