Le Gabon affecte 97 000 hectares de terre pour l’agroforesterie et la culture du café

0
333

Le Gabon a cédé 97 000 hectares de terre. Cette importante portion devra servir au développement des activités d’agroforesterie et de culture de café. L’attribution a été faire à l’issue de la 7e session de la Commission nationale d’affectation des terres. Elle s’est tenue mercredi dernier à Libreville. À la fin des assises, l’annonce a été faite par le ministre gabonais de l’agriculture, Biendi Maganga-Moussavou.

Dans le détail, 87 000 ha de terre sont affectés pour un projet d’agroforesterie sous le pilotage du ministère des Forêts. Les 10 000 autres hectares de terre sont affectés pour les activités caféières. Ce qui permet de disposer des terres sécurisées qui seront ainsi distribuées aux opérateurs économiques et aux producteurs pour leurs activités agricoles.

Le Gabon souhaite, à l’horizon 2025, produire localement plus de 50 % de la consommation alimentaire du pays. C’est la raison pour laquelle le gouvernement a mis en place un Plan national d’affectation des terres (PNAT). Celui-ci guide les choix des terres à affecter aux populations pour les activités agricoles, industrielles et bien d’autres. Le PNAT s’aligne avec le Plan stratégique Gabon émergent et le Plan d’accélération de la transformation de l’économie gabonaise.

Leave a reply