Le Gabon affiche un bilan 2021 assez reluisant

0
281

Le Gabon a réalisé un bilan 2021 assez reluisant dans plusieurs secteurs d’activités. Le président Ali Bongo Ondimba s’est lui-même réjoui des avancées et des résultats obtenus durant l’année. Il l’a notifié au cours de son discours adressé à la nation gabonaise à l’orée de la nouvelle année.

« On a trop tendance à nous focaliser sur ce qui ne marche pas encore. Ceci en oubliant tout ce qui fonctionne ou qui est en cours pour que cela fonctionne. Un arbre qui tombe fait plus de bruit qu’une forêt qui pousse« , a indiqué le président Ali Bongo Ondimba. Dans tous les secteurs, en particulier ceux qui concernent la vie quotidienne des Gabonais, le bilan est particulièrement dense. C’est grâce à la mise en œuvre du Plan d’Accélération de la Transformation (PAT).

En matière d’énergie, le barrage Kinguélé-Aval a été construit pour mettre fin aux coupures de courant devenues récurrentes dans le pays. En matière d’eau, le programme PIEPAL a été mis en œuvre. D’ici deux ans, les habitants du Grand Libreville auront de l’eau potable de meilleure qualité 24h sur 24. Dans le domaine des infrastructures, autant de projets n’ont jamais été initiés avant 2021. Plusieurs dizaines de kilomètres de réseaux routiers ont été réalisées. De nombreux centres de formation professionnelle ont vu le jour ou sont en cours de construction ou de rénovation. Grâce à l’amélioration de la note souveraine du pays, les grandes entreprises et les grands fonds d’investissement se sont pressés en 2021. Des projets emblématiques ont été initiés ou réactivés.

En 2021, les avancées pour le Gabon ont également été sociétales. Ceci avec le renforcement de l’égalité femme-homme, domaine dans lequel le Gabon est l’un des plus avancés en Afrique. Le mérite revient aux actions entreprises par la fondation Sylvia Bongo Ondimba. 2021 a également été l’année du succès sur le plan diplomatique pour le Gabon. Le pays a été l’un des plus en vue lors de la COP 26. Il siège à compter de ce jour pour deux ans au Conseil de sécurité de l’ONU. Le Gabon s’apprête également à rejoindre le Commonwealth.

Leave a reply