Le Gabon au NEPAD insiste sur la nécessité d’investir dans le capital humain

0
156

Le Gabon a participé à la 39e session du comité d’orientation des chefs d’Etat et de gouvernement du Nepad. Elle s’est déroulée hier en visioconférence. Le gouvernement gabonais a été représenté par le Premier ministre gabonais, Rose Christiane Ossouka Raponda.

L’occasion a été pour le Gabon d’insister sur la nécessité d’investir dans le capital humain pour permettre à l’Afrique de bénéficier d’un « dividende démographique« . Le Premier ministre gabonais est revenu sur la stratégie de riposte mise en œuvre au Gabon depuis la survenue de la Covid-19. Le chef du gouvernement gabonais, Rose Christiane Ossouka Raponda a également fait un point sur les actions déployées dans le cadre du Plan d’accélération de la transformation (PAT).

 » S’agissant du développement du continent africain, il est important nécessité d’investir dans le développement du capital humain. Puis de mettre en place une stratégie de valorisation de cette richesse. Ceci pour la compétitivité de nos économies et l’atteinte des objectifs de l’agenda 2063 « , a indiqué le Premier ministre gabonais, Rose Christiane Ossouka Raponda.

Un point de vue auquel adhère un économiste travaillant pour le Nepad. « L’Afrique va quasiment doubler la taille de sa population en 2050. A partir de 2030, 12 millions de jeunes arriveront chaque année sur le marché du travail. Le continent peut donc potentiellement bénéficier d’un dividende démographique. Il faut mettre l’accent sur l’éducation et la formation « , a insisté celui-ci. Il rejoint ainsi le discours du Premier ministre gabonais.

Le Gabon a entrepris, ces dernières années, de revoir complétement son système de formation. L’accent est désormais mis sur la formation technique et professionnelle. C’est dans le but de mieux faire correspondre l’offre de formation avec les besoins réels sur le marché de l’emploi.

Lors de cette session du Nepad, le président rwandais Paul Kagame a été reconduit à la présidence de l’AUDA-NEPAD pour une durée d’un an. L’AUDA-NEPAD a été établie en 2010 pour intégrer le Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD). Ceci dans les structures et processus de l’Union africaine.

Leave a reply