Le Gabon augmente les ressources des comptes d’affectation spéciale (CAS) en 2022

0
168

Le Gabon a augmenté les ressources des comptes d’affectation spéciale (CAS) pour le compte de cette année. Celles-ci retracent les opérations budgétaires financées au moyen des recettes particulières de l’Etat.

Selon le ministère gabonais de l’Économie, l’ensemble de ces CAS s’équilibre en recettes et en dépenses à 147,3 milliards FCFA en 2022 contre 136,8 milliards FCFA en 2021. Ce qui équivaut à une hausse de 10,5 milliards. Cette augmentation serait imputable principalement à la hausse de la redevance d’usure de la route, à la taxe de la formation professionnelle. Puis à la part patronale de l’État-employeur sur les pensions, ceci en dépit de la baisse de la masse salariale. La prise en compte des rappels des pensions au titre du nouveau système de rémunération expliquerait également la hausse des comptes d’affectation spéciale.

La divulgation des ressources des CAS au Gabon s’inscrit en droite ligne des recommandations du Fonds monétaire international (FMI). En juin 2017, celui-ci avait suggéré au gouvernement d’améliorer la transparence et l’exhaustivité du budget. Le FMI avait noté que les opérations financières des CAS étaient jusque-là traitées de façon extrabudgétaire sans autorisation en loi de finances.

Depuis que l’État du Gabon a entrepris de publier les ressources de ces Comptes d’affectation spéciale, le FMI estime que cela a sensiblement amélioré l’information budgétaire du pays. Ceci en la complétant et en retraçant précisément l’exécution de dépenses financées par des recettes affectées.

Leave a reply