Le Gabon bénéficiera d’une aide de 21 milliards de francs CFA de la part de ses bailleurs de fonds

0
725

La loi de finances 2021 prévoit que le Gabon pourrait bénéficier de dons de la part de ses partenaires financiers. Il s’agit notamment de la Banque mondiale, de l’Agence française de développement, de l’Eximbank China, de Perenco, de l’Union européenne et de l’U.S. Fish and Wildlife Service. Le montant que ces bailleurs de fonds accorderont au Gabon s’élève à 21,9 milliards de FCFA.

Ces dons financiers arrivent à un moment où le Gabon veut réduire son taux d’endettement et augmenter ses investissements. Ainsi, la Banque mondiale accordera 1,9 milliard de FCFA au Gabon. Une partie de cette somme sera consacrée à la gestion des conflits homme-éléphant (1,6 milliard de FCFA) et l’autre partie au projet d’appui à la gestion durable des écosystèmes (322 millions de FCFA). L’Agence française de développement mettra 9 milliards de francs CFA à la disposition du Gabon. Ce montant est destiné à financer quatre projets, à savoir : le projet éléphant, le projet Caf, l’Initiative forestière d’Afrique centrale et l’Arc d’Emeraude pour la gestion des zones protégées autour de Libreville.

En ce qui concerne Eximbank China, sa contribution participera à la réhabilitation de l’Assemblée Nationale (5,7 milliards de francs CFA). Perenco allouera 2,3 milliards de FCFA pour la conception et la construction de deux passerelles piétonnes aux lycées Léon Mba et Paul Indjedjet Gondjout. L’Union européenne et l’U.S. Fish and Wildlife Service apporteront leur soutien au Gabon à hauteur de 2,8 milliards de FCFA.
Cette année, le pays d’Ali Bongo ne pourrait solliciter que 213,6 milliards de FCFA afin de réduire sa dette extérieure. Selon le ministre de l’économie, le taux d’endettement du pays « rapporté au PIB a dépassé le seuil communautaire de 70% fixé par les autorités de la Cemac ».

Leave a reply