Le Gabon compte sur le PAT pour diversifier l’économie au cours des trois prochaines années

0
149

Le Gabon a adopté en janvier dernier, un plan d’accélération de la transformation (PAT). Selon les autorités gabonaises, ce plan vise à diversifier l’économie gabonaise d’ici 2023.

Selon le président de la république, « l’objectif est d’avoir trois années pleinement utiles pour notre pays ». La vision des autorités à travers ce plan d’accélération de la transformation est de réduire considérablement les importations. «  Notre croissance devra être non seulement plus vigoureuse, mais aussi plus endogène, c’est-à-dire moins dépendante des cours mondiaux des matières premières, davantage créatrice d’emplois (30 000 en trois ans, prévus dans la seule filière bois) et plus durable, adaptée à la nouvelle donne du changement climatique », a déclaré le président Ali Bongo Onbimba au cours d’une interview accordée à Jeune Afrique.

Ce plan permettra également au Gabon de réduire son taux d’endettement à moins de 50%. Pour atteindre ses objectifs, le Gabon devra mieux gérer ses dépenses. Le pays devra se concentrer sur « l’accélération de notre croissance et à la restructuration de notre dette, par le biais de l’allongement de sa maturité et de la renégociation des taux d’intérêt », a précisé Ali Bongo Ondimba.

Le Gabon a fait des progrès ces dix dernières années, notamment dans le secteur du bois, selon le président de la République. En 2019, la part du pétrole dans le PIB du pays était de 32,7% contre 42,2% en 2010. « Le Gabon transforme davantage localement ses matières premières avant de les exporter, ce qui est bon pour notre industrie et pour l’emploi »,ajoute le président lors de l’interview avec Jeune Afrique.

 

Leave a reply