Le Gabon, désormais, membre non-permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies.

0
233

Le Gabon vient d’intégrer le Conseil de sécurité des Nations unies. Il y siègera de janvier 2022 à fin 2023 aux côtés du Ghana, du Brésil, de l’Albanie et des Émirats arabes Unis. Le Gabon et le Ghana sont les deux nouveaux pays africains qui intègrent le conseil de sécurité des Nations unies. L’assemblée générale de l’institution a voté l’arrivée de ces 5 nouveaux membres, vendredi dernier.

Le président Ali Bongo Ondimba a fait l’annonce officielle sur son compte Twitter. Il a indiqué qu’il s’agit « d’une grande victoire diplomatique » mais « également une lourde responsabilité« . Le pays s’engage à « participer à l’effort de paix, d’équilibre, de stabilité, de notre monde« , a-t-il conclu.

Le Gabon et le Ghana ont obtenu respectivement 183 et 185 voix. Ils remplacent ainsi le Niger et la Tunisie. Ces deux pays africains intègrent pour la 4e fois cet organe onusien. Ils rejoignent le Kenya, en représentation du continent africain. Cette nouvelle vague d’entrants pourrait faire bouger plusieurs dossiers.

Le Conseil de sécurité est l’organe onusien qui repose sur la mission phare de l’institution. Il a la responsabilité principale de maintien de la paix et de la sécurité internationale.

Leave a reply