Le Gabon entame une campagne de promotion de ses titres publics dans la sous-région 

0
87

Le Gabon a lancé une campagne de promotion de ses titres publics dans la sous-région. Les pays concernés sont le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, la Guinée-Équatoriale et le Tchad pour le compte de l’exercice 2022. La première phase de la campagne a été lancée hier à Douala, au Cameroun. La République gabonaise a été représentée par la Direction générale de la comptabilité publique et du trésor et la Direction générale de la Dette.

Cette campagne vise à élargir la base d’investisseurs et garantir ainsi le succès des émissions du pays tout au long de l’année en cours. Les ressources nécessaires sont d’un montant global de 786 milliards FCFA. Leur mobilisation passe par des Bons du Trésor Assimilables (BTA) d’une maturité de 13, 26 et 52 semaines pour un montant de 486 milliards FCFA. Les fonds seront entièrement dédiés à la gestion active de la trésorerie. Les Obligations du Trésor Assimilables (OTA), eux, sont prévus pour un montant global de 250 milliards FCFA.

Le choix du Cameroun pour lancer cette campagne sous-régionale des titres publics gabonais n’est pas anodin. En tant que spécialistes en valeurs du Trésor (SVT) , ce sont les banques localisées dans ce pays qui dominent le marché des titres du Gabon depuis au moins deux ans.

La DGCP précise que le montant total servi au Trésor public gabonais au cours de l’année 2021 provient essentiellement de sept SVT. Ecobank Cameroun détient la plus grande part de marché, soit 17.50%. Celle-ci est suivie d’UBA Cameroun qui détient 14.82%. Afriland First Bank Cameroun détient 13.26%, la CDC 11%, Standard Chartered Bank Cameroon détient 8.13%. La Bgfibank Gabon possède 6.28% et Ecobank Gabon 6.40%. Les autres SVT se partagent les 22.61% restants.

Leave a reply