Le Gabon entreprend une réforme de la retraite complémentaire obligatoire

0
371

Le Gabon envisage de mettre en œuvre une réforme de la pension complémentaire obligatoire. A cet effet, le ministre des Affaires sociales, Prisca Koho Nlend, a rencontré une délégation de la Fédération gabonaise des sociétés d’assurances (Fegasa) le 25 mars 2021. Cette rencontre leur a permis d’échanger sur la mise en œuvre de cette réforme.

Ce fut l’occasion pour le président de la Fegasa de remettre au ministre les propositions de la Fegasa pour la mise en œuvre de cette réforme conformément à la loi 28/2016 du 06 février 2017 portant Code de protection sociale en République gabonaise. Selon le Dr Andrew Gwodog, président de la Fegasa, « Le code de protection sociale du Gabon va beaucoup plus loin. Il est novateur dans ce sens que le Gabon va expérimenter pour la première fois dans l’espace de la Conférence interafricaine des marchés d’assurance (CIMA), la mise en place d’un système de retraite complémentaire rendu obligatoire », a-t-il déclaré.

Pour lui, il s’agira d’augmenter le nombre de cotisants et de voir comment techniquement et financièrement cette réforme peut être menée à bien. La retraite repose sur des cotisations gérées par la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Le Gabon s’est engagé à moderniser la protection sociale depuis 2017. Cette ambition se manifeste par l’instauration d’une retraite complémentaire obligatoire gérée par capitalisation. L’objectif est d’améliorer les conditions de vie des futurs retraités en réduisant la pauvreté, la précarité et l’informalité.

Les autorités prévoient d’organiser prochainement un atelier pour définir les conditions optimales d’application de cette réforme. Cet atelier réunira les acteurs du secteur de l’assurance et de la sécurité sociale.

Leave a reply