Le Gabon envisage d’étendre le délai de déclaration de naissance de 3 à 15 jours

0
176

Le délai de déclaration de naissance sera bientôt porté de 3 à 15 jours. Le 23 mars, le Conseil des ministres a adopté trois projets de loi visant à promouvoir l’égalité entre les hommes et les femmes. Mais ces projets de loi, outre la facilitation des divorces et la suppression du statut de chef de famille, visent également à allonger le délai de déclaration de naissance.

La ministre de l’Emploi, porte-parole du gouvernement, Madeleine Berre a annoncé dans une interview au journal en ligne Le Nouveau Gabon que les réformes visent également à faciliter les conditions de déclaration des naissances.  «La réforme ne se réduit pas à la suppression du statut de chef de famille. Elle comprend également l’amélioration des conditions de déclaration des naissances dont le délai passe de 3 jours à 15 jours», a-t-elle déclaré lors de l’interview.

Cette réforme vise à remédier au phénomène de l’absence d’actes de naissance pour plusieurs centaines d’enfants, selon les autorités du pays. De nombreux enfants au Gabon, notamment dans les zones reculées, n’ont pas d’acte de naissance. Cette réforme permettra de faciliter les conditions de déclaration des naissances.

Les textes adoptés par le Conseil des ministres seront transmis au parlement pour adoption avant d’être mis en œuvre. « Ils seront transmis dans les meilleurs délais au parlement pour adoption. Ce n’est qu’au terme de ce processus et après promulgation et publication qu’ils deviendront effectifs. Notre objectif, en ce domaine comme d’en d’autres, est d’aller vite, sans confondre vitesse et précipitation, tout en étant le plus efficace possible », a déclaré la ministre.

Leave a reply