Le Gabon envisage relancer l’exploitation du fer de Belinga après 9 ans d’arrêt

0
346

Le projet d’exploitation du fer de Belinga sera bientôt repris. C’est du moins ce que le Premier ministre gabonais Rose Ossouka Raponda a annoncé le 18 janvier dernier. Ce gisement riche en fer possède des réserves d’environ un milliard de tonnes. La mine de Belinga est située dans la province de l’Ogooué Ivindo, à 600 km au nord-est du Gabon.

Le Gabon veut relancer le projet d’exploitation de la mine de fer de Belinga afin d’atteindre les objectifs de diversification économique et de création d’emplois dans le pays. « Nous allons relancer l’exploration du gisement de Belinga pour permettre de lancer dans quelques années son exploitation dans les meilleurs conditions stratégiques pour le Gabon », a annoncé le Premier ministre.

En effet, le permis d’exploitation de la mine de Belinga avait été accordé à la société China Machinery Engineering Corporation (CMEC) en 2006. Il a été suspendu en 2011 par l’État gabonais en raison d’un différend avec CMEC, l’actionnaire majoritaire de la société minière de Belinga.

Selon la Direction générale du Trésor du ministère français de l’économie et de la relance, la licence de cette mine est revenue dans le domaine public à la fin de 2013. Un contrat pour l’évaluation du potentiel de ce site minier avait été signé en 2014 avec le groupe SRK consulting. Cependant, les travaux ont été interrompus en raison des difficultés financières du Gabon.

Leave a reply