Le Gabon et la France travaillent pour créer des chaînes de valeur durable en Afrique

0
229

Le Gabon et la France travaillent pour la mise en place de chaînes de valeur durable en Afrique. Le ministre gabonais des eaux et forêts et celui des affaires étrangères sont les deux portent voix du Gabon dans ce projet. Pacôme Moubelet Boubeya et Lee White ont pris part lundi dernier au Forum France-Afrique axé sur la nature. La rencontre a été l’occasion pour les deux pays d’annoncer la création d’un forum d’affaires qui s’occupera de la mise en place de la chaîne de valeur.

Le Gabon s’est concilié à la France pour promouvoir l’alliance pour la préservation des forêts tropicales et humides. Puis pour approuver la création dudit forum. La conférence a réuni de nombreux décideurs. Ils ont travaillé pour la convergence des idées pour lutter contre les changements climatiques et sauvegarder les forêts intactes.

Le forum d’affaires se présente comme une planche de salut pour mieux aborder l’approche de l’exploitation des forêts africaines. Ceci pour le développement des économies locales. Le ministre, Lee White estime que l’exploitation durable des forêts ne doit pas s’opposer aux paramètres de régulation des forêts tropicales.

Pour Pacôme Moubelet, la préservation des forêts gabonaises n’est antinomique de leur exploitation au bénéfice des populations locales. Ni pour le développement durable du pays.  » Le Gabon a mis en place depuis des décennies, des politiques vertueuses pour la préservation et la gestion durable de nos forêts. Néanmoins, il est indispensable d’en assurer l’exploitation pour notre développement« , a-t-il indiqué.

L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) est une organisation regroupant plusieurs décideurs. Il s’agit notamment des pays, des ONG et des acteurs scientifique. Ils ont pour vocation d’encourager la conservation de l’intégrité et de la biodiversité de la nature.

Leave a reply