Le Gabon institue un organe technique et opérationnel pour la gestion des enjeux climatiques 

0
251

Le gouvernement gabonais vient d’instituer un organisme de gestion des enjeux climatiques. Il s’agit d’un organe technique et opérationnel chargé de mettre en œuvre les dispositions de l’ordonnance relative aux changements climatiques récemment adopté par le Gabon. Cet organisme va travailler en collaboration avec le ministre gabonais des Forêts. Ensemble, ils devront veiller à ce que le Gabon respecte ses engagements en faveur de la protection de la biodiversité.

« Toutes les entreprises qui émettent du carbone au Gabon, doivent s’inscrire au sein de cet organisme. Pour avoir la méthode à appliquer pour séquestrer du Carbone. Aussi, les entreprises doivent avoir l’autorisation de cet organisme. Ceci avant d’émettre du carbone et de transférer des crédits carbone gabonais à l’étranger« , a expliqué un environnementaliste.

Cet organisme sera notamment chargé d’élaborer un plan national d’émissions des gaz à effet (GES) de serre. Dans le but de garantir que le Gabon respecte ses engagements internationaux pris dans le cadre de l’Accord de Paris. Il prendra également en compte sa contribution déterminée au niveau national.

L’article 69 de l’ordonnance sur les changements climatiques prévoit que cet organisme mette en place des dispositifs de protection. Ils serviront à prévenir les risques de fraude ou de manipulation. Il s’agit notamment de ceux susceptibles de se produire dans le cadre du système national de quotas d’émission des gaz à effet de serre. Les membres de cet organe seront désignés par décret du président de la République. Ce sera sur proposition du ministre en charge du Climat. L’organisme « va travailler avec les parties prenantes sur les questions environnementales au Gabon. Notamment, les associations et organisations non-gouvernementales de défense. Puis celles de protection en matière de changements climatiques, et les opérateurs économiques au Gabon« , a indiqué un acteur de la société civile.

L’ordonnance relative au changement climatique au Gabon a été adoptée le 13 septembre dernier. C’était en marge du Conseil des ministres. Elle a été publiée dans le journal officiel du 16 septembre dernier. Il s’agit d’une loi inédite en Afrique qui vient renforcer la politique climatique du Gabon. Le pays s’est engagé depuis 2015 à réduire ses émissions de gaz à effet de serre à hauteur de 50 %. C’est un engagement pris auprès des Nations Unies, à travers la publication de sa première Contribution déterminée au niveau national (CDN). Les autorités gabonaises voient en l’adoption de cette ordonnance un élément à valoriser à la prochaine COP26 prévue à Glasgow en novembre prochain.

Leave a reply