Le Gabon interdit la consommation de la sardine « Belle ville »

0
738

Le Gabon vient d’interdire la consommation de la sardine « Belle ville« . La direction générale de la concurrence et de la consommation (DGCC) rappelle aux populations que la marque est « impropre à la consommation humaine« .

Après la marque de jus de pomme Ceres, c’est aujourd’hui le tour de la sardine de la marque « Belle ville« . Les deux marques ont été frappées d’interdiction à la consommation. Selon le communiqué de la DGCC, la marque de sardine « Belle ville » comporte un niveau d’azote volatile supérieur à la limite maximale de 60 mg d’azote/100g de chair. “Cela explique la présence des caractéristiques organoleptiques inhabituelles constatées par les consommateurs. Il s’agit entre autres des irrégularités au niveau de la saveur, de l’odeur et de la texture”, a fait constater la DGCC.

L’azote volatile est le critère mesuré pour évaluer le niveau de décomposition des produits de la mer. À ce titre, “la consommation d’un produit altéré peut provoquer chez le consommateur une intoxication alimentaire. Il s’agit entre autres des douleurs abdominales, de vomissement et de la diarrhée”, a fait remarquer la DGCC. La structure invite les consommateurs à s’abstenir de consommer les produits de cette marque. Elle met en garde par la même occasion, les opérateurs économiques concernés. Ces derniers doivent impérativement retirer ces produits de la vente puis les mettre à la disposition de la DGCC pour destruction. Ceux qui s’entêteront pourraient être poursuivis, conformément aux prescriptions de la loi.

Leave a reply