Le Gabon lance le concours d’entrée à l’école nationale des sous-officiers 

0
522

Le Gabon a lancé hier le concours d’entrée à l’école nationale des sous-officiers. C’est à travers un communiqué rendu public que le ministère de la Défense nationale a officiellement ouvert les inscriptions. L’École nationale des sous-officiers d’active (ENSOA) recrute dans le cadre du maintien opérationnel des unités.

Les personnes de nationalité gabonaise sont les seules autorisées à faire acte de candidature. Elles doivent être âgées de 18 ans au moins et de 25 ans au plus à la date de la proclamation des résultats du concours. Les candidats doivent être titulaires du baccalauréat, du Brevet d’études du premier cycle (BEPC) ou d’un diplôme équivalent de l’enseignement professionnel.

Le dépôt des dossiers de candidatures démarre ce jour. Il s’étendra jusqu’au 17 novembre prochain. La direction générale des écoles à l’État-major des Forces armées de Libreville est retenue pour le dépôt des dossiers. Les épreuves, composées du français, de mathématiques et de la culture générale se dérouleront du 11 au 12 décembre prochain. Les noms des candidats admis seront communiqués par voie de presse.

Au Gabon, avec le gel des recrutements depuis 2017 dans la Fonction publique et dans les établissements publics personnalisés, des milliers de diplômés gabonais attendent avec impatience l’ouverture des concours. C’est pareil pour celui de l’armée où les besoins en personnels sont importants. Ceci leur permettra de sortir du chômage qui sévit actuellement dans le pays. Le Gabon possède l’un des taux de chômage jeunes les plus élevés d’Afrique subsaharienne (36 %) selon l’OIT. Entre 2016 et 2020, l’Office national de l’emploi (ONE) a enregistré 64 077 demandeurs d’emploi. Parmi ceux-ci, plus de 87 % sont âgés de 16 à 34 ans

Leave a reply