Le Gabon lance le réseau fibre optique CAB4, long de 528 km

0
200

Le ministre de la communication et de l’économie numérique, Anicet Mboumbou Miyakou a lancé le week-end dernier, le réseau de fibre optique, Central Africa Backbone (CAB4) à Lambaréné. Ce réseau de fibre optique couvre 528 km et va de Lambaréné à Meyo Kié. Le CAB4 fait partie des projets inclus dans le plan d’accélération de la transformation 2021-2023.

Selon le ministre Anicet Mboumbou Miyakou, « Le lancement de son exploitation permettra notamment aux opérateurs télécom de déployer la 4G dans les localités traversées. C’est l’accomplissement d’un engagement du président de la République, Ali Bongo Ondimba, de doter notre pays d’une infrastructure numérique de rang mondial », a-t-il déclaré.

Ce projet est financé à plus de 14 milliards avec l’appui de la Banque mondiale. Il représente la mise en œuvre du projet de digitalisation. Cette infrastructure permettra de couvrir les zones concernées avec une bonne qualité de service grâce à sept centrales techniques devant permettre aux opérateurs économiques et à la population de se connecter.

Le projet CAB4 prévoit la pose de la fibre optique, la construction de centres techniques et enfin l’interconnexion avec le Congo, le Cameroun et la Guinée équatoriale. La première phase, inaugurée en 2018, a vu le déploiement de 1 100 km de fibre optique et l’interconnexion de 26 villes au Gabon.

Le Central Africa Backbone a pour objectif de faciliter l’utilisation des TIC pour l’ensemble de la population gabonaise et d’augmenter la capacité et la qualité des services de télécommunications dans la sous-région à des tarifs compétitifs.

Leave a reply