Le Gabon lance une mission de contrôle des bénéficiaires des allocations de rentrée scolaire 

0
121

Le gouvernement gabonais a lancé une mission de contrôle des bénéficiaires des allocations de rentrée scolaire. Les agents de la direction générale du budget et des finances publiques (DGBFIP) sillonneront le territoire gabonais. Le but est de débusquer les fraudeurs, ceux qui usent de fausses déclarations pour augmenter leurs revenus et bénéficier de ces allocations au détriment des plus nécessiteux.

La mission s’étend sur trois semaines. Elle vise à assainir le fichier des allocations de rentrée scolaire (ARS), versées aux parents d’élèves par l’État. L’équipe de la DGBFIP devra s’assurer que les ayants droit sont effectivement inscrits dans les établissements indiqués. « L’objectif de cette mission est le contrôle sur place des bénéficiaires de l’allocation rentrée scolaire payée en numéraire. Il s’agit également de déceler les cas de perceptions indues et d’optimiser la gestion des finances publiques« , a insisté Fabrice Andjoua Bongo Ondimba, directeur général de la DGBFIP.

Cette opération trouve son fondement dans l’application de la loi fixant le régime des prestations familiales et sociales applicable aux agents de l’État, à leurs ayants droit, ainsi que les textes réglementaires y afférents. Cette démarche intervient six mois après la clôture en juillet dernier, de la campagne de collecte des certificats de scolarité en vue du paiement des allocations de rentrée scolaire 2021-2022.

L’allocation scolaire est versée chaque année aux familles ayant au moins un enfant scolarisé âgé de 3 à 16 ans. Ceux-ci sont enrôlés à la Caisse nationale d’assurance-maladie et de garantie sociale (CNAMGS). Versée à chaque rentrée scolaire, cette allocation est de 62 500 FCFA par enfant et par an.

Leave a reply