Le Gabon met fin à l’importation du fer à béton

0
358

Le gouvernement gabonais a interdit les importations de fer à béton. L’annonce a été faite par le ministère du commerce. La décision a été prise à la suite d’une rencontre entre le ministre Hugues Mbadinga Madiya, des entreprises industrielles productrices de fer et des entreprises spécialisées dans la vente de matériaux de construction.

Par cette décision, les autorités gabonaises entendent donner aux entreprises locales une chance de se développer et de satisfaire la demande locale. Ainsi, « afin de protéger cette industrie naissante, le gouvernement a adopté un arrêté d’interdiction d’importation du fer à béton », a informé le ministère du commerce. D’après les données dudit ministère, la production de fer à béton est de plus de 20 000 tonnes par an, soit 75 % du marché local.

Selon les chiffres du ministère de l’économie, le Gabon a produit au cours des trois premiers trimestres de 2020, 3864 tonnes de fer à béton. Ce chiffre est en baisse de 0,7% par rapport à la production de fer à béton en 2019 (3892 tonnes). De plus, le Gabon dispose d’un important gisement de fer, cité parmi les ressources naturelles à exploiter pour la relance économique du pays. Le Premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda, avait annoncé que le Gabon s’appuierait sur la diversification du secteur BTP pour la mise en œuvre du plan d’accélération et de transformation de l’économie gabonaise.

En 2013, les autorités du pays avaient interdit l’exportation des ferrailles et avaient exigé leur transformation au niveau local.

Leave a reply