Le Gabon présent à la 52e session du comité consultatif permanent des Nations Unies 

0
545

Le président Ali Bongo Ondimba a participé à la 52e session du comité consultatif permanent des Nations unies sur les questions de sécurité en Afrique Centrale. Au cours de la session, le Gabon a réuni à conforter son rôle de « pilier régional et continental« .

Le Gabon a succédé au Burundi, à la tête de cette organisation. La situation au Tchad a été également discutée. Le chef de l’Etat gabonais a profité de l’occasion pour s’entretenir avec François Louceny Fall. Ce dernier est le Chef du bureau régional des nations unies pour l’Afrique Centrale (UNOCA). Il a également rencontré les onze ministres des Affaires étrangères des pays d’Afrique centrale.

Divers sujets ont été abordés, allant du changement climatique à la piraterie maritime. Il s’agit entre autres de l’extrémisme violent, du terrorisme, de la sécurité ou encore l’égalité des genres. « Sur tous ces sujets, le Gabon est déterminé à remplir son rôle de pilier régional et continental. Ceci au sein du conseil de sécurité de l’ONU« , a écrit, sur sa page Facebook, le numéro un gabonais.

Le Gabon est considéré comme l’un des pays africains les plus actifs sur la scène internationale. Pointilleux sur les questions d’environnement, le pays est également un partenaire recherché sur les questions de sécurité. Le Gabon s’apprête d’ailleurs à occuper pour les deux années à venir un siège de membre non-permanent au Conseil de sécurité de l’ONU.

Leave a reply