Le Gabon prévoit d’atteindre une production de manganèse de 10,3 millions de tonnes d’ici 2023

0
138

Afin de relancer son économie, le Gabon veut accélérer l’exploitation des minerais de manganèse. Le 18 janvier dernier, le Premier ministre gabonais a notifié qu’au cours des trois prochaines années, le pays portera sa production dans ce secteur à 10,3 millions.

« Les plans de production de nos opérateurs miniers prévoient de faire passer la production annuelle de manganèse d’environ 7 millions de tonnes aujourd’hui à 10,3 millions de tonnes par an en 2023, et peut être même 12 millions de tonnes en 2025, si nos capacités logistiques le permettent », a déclaré Rose Ossouka Raponda.

En effet, la compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) a ouvert un nouveau gisement sur le plateau d’Okouma l’année dernière. Cette mine devrait faire passer la production de l’entreprise à environ 7 millions de tonnes en 2022. Et pour y parvenir, selon le Premier ministre, « l’Etat doit accompagner les opérateurs en investissant dans le réseau logistique, comme nous le faisons avec le plan de remise à niveau du chemin de fer Transgabonais ».

Il est à noter qu’au cours des neuf premiers mois de 2020, la production de manganèse a considérablement augmenté de 24,1%, soit 6 millions de tonnes de manganèse produites. Les exportations et les ventes de ce minerai ont également augmenté au cours de cette période.

Leave a reply