Le Gabon prévoit de produire près de 112 200 tonnes d’huile de palme en 2022

0
558

Le Gabon table sur une production d’huile de palme à hauteur de près de 112 200 tonnes courant 2022. Il s’agit en tout de 112 186 tonnes de prévision. Elle équivaut à une hausse de 15% par rapport à la production de l’année 2021. Les données ont été annoncées par le ministère gabonais de l’économie.

Cette projection repose sur l’accélération de la mise en exploitation des nouvelles zones agricoles à forte productivité. Puis sur la mise en œuvre du Programme de développement agricole et rural (Pdar-Fida). Ledit projet consiste à développer les filières porteuses prioritaires au bénéfice des groupes cibles. Il entend renforcer les capacités des acteurs des filières prioritaires et procéder à leurs organisations. Pour finir par renforcer les capacités institutionnelles en matière de services d’appui au monde rural.

La première phase de ce programme a été signée en octobre 2007, entre la République gabonaise et le Fonds international de développement agricole (Fida). Elle s’est traduite par la signature d’un accord de prêt et de don, respectivement de 3,3 milliards FCFA environ et 160,3 millions FCFA, pour une période de 6 ans. En 2013, le Fida a approuvé un financement additionnel de 3,15 milliards FCFA pour la mise en place d’infrastructures de commercialisation. La période d’exécution a été ainsi prorogée de 3 ans. Une nouvelle phase dudit projet est annoncée par le ministère gabonais de l’Économie.

La filière de l’huile de palme brute a affiché des résultats globalement positifs. Au terme de l’année 2020, par exemple, en dépit de la situation sanitaire peu favorable. La récolte des régimes de palme s’est consolidée de 22,5% à 291 741 tonnes, en raison de la hausse du rendement des plantations de Mouila et Awala.

Leave a reply