Le Gabon prévoit pour 2022 une réduction de 25% de ses importations  de gaz butane

0
801

Le Gabon prévoit de réduire ses importations de gaz butane de 25% en 2022. Le pays dispose d’un potentiel gazier important avec des réserves prouvées de gaz estimées à plus de 100 milliards de m3, selon les données du ministère du pétrole. Ces prévisions permettront le développement d’une industrie locale pour exploiter ces ressources.

Le développement de l’industrie locale « représente une priorité pour accélérer la transformation structurelle de l’économie hors pétrole, la transition énergétique du Gabon et améliorer l’approvisionnement du territoire national en gaz », selon le ministère du Pétrole. Le gouvernement fait du gaz un moteur de croissance afin de dynamiser l’économie du pays. De ce fait, le développement des ressources gazières est une véritable priorité pour les autorités.

Une task force a été créée et lancée le 24 mars à cet effet. Elle élaborera des stratégies pour assurer le développement de ce secteur et améliorer l’approvisionnement du marché national en gaz butane.

Cette stratégie consistera à mettre en œuvre un plan d’incitation à l’exploration et au développement des ressources gazières. Elle impliquera l’élaboration d’un cadre réglementaire spécifique pour l’exploitation du gaz. La cartographie des eaux profondes sera également approfondie pour permettre de fournir des données précises sur la disponibilité des ressources.

La production de gaz industriel a chuté de 25,8%, soit 310 273 m3 au 30 septembre 2020, selon les données du ministère de l’Économie et de la relance. Cette baisse a été enregistrée en raison de la crise sanitaire liée à Covid-19, qui a ralenti les activités.

 

Leave a reply