Le Gabon reçoit l’appui de la FAO dans le développement de l’aquaculture commerciale intensive 

0
177

L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) apporte son soutien au Gabon. C’est promouvoir le développement de l’aquaculture commerciale intensive en zone péri-urbaine. Un atelier national a été organisé à cet effet pour le renforcement des capacités des aquaculteurs.

« Il était question de renforcer les capacités des pisciculteurs actifs. Celles-ci seraient orientées vers l’aquaculture commerciale, qui dispose déjà d’infrastructures de production en étangs adaptées pour générer des profits« . Cette rencontre a également permis de tester de nouveaux modes de production plus intensifs en zone péri-urbaine. Elles sont confrontées aux difficultés foncières. 

Au cours des travaux, le ministre gabonais de l’Agriculture, Biendi Maganga Moussavou, a encouragé la vulgarisation des systèmes pilotes de production intensive testés. L’autorité souhaite que des pisciculteurs orientés vers l’aquaculture commerciale œuvrent pour des modes de production couplant technologie et rentabilité. 

Ce programme de renforcement entre dans le cadre du projet de développement de l’aquaculture commerciale intensive en zone péri-urbaine, piloté par la FAO. Il vise l’accroissement durable de la production halieutique gabonaise. Ledit projet va également répondre aux objectifs de diversification de l’économie gabonaise et de sécurité alimentaire et nutritionnelle.

Malgré les atouts naturels du Gabon, l’aquaculture reste peu développée dans le pays. Pourtant, le secteur est identifié comme l’un des potentiels moyens de diversification de l’économie gabonaise.

Leave a reply