Le Gabon se fait de plus en plus remarquer pour son poids diplomatique

0
330

Le pays d’Ali Bongo Ondimba ne cesse de multiplier les partenariats afin d’entretenir de bonnes relations à l’échelle internationale. «  Les pays d’Asie, du Moyen-Orient, d’Afrique, ou encore la Russie ou la Turquie sont de plus en plus présents » au Gabon selon le chef de l’Etat. Par ailleurs, le Gabon entretient de bonnes relations avec ses partenaires traditionnels tels que les États-Unis et l’Europe.

Ces partenariats, qui se multiplient depuis près d’une décennie, ne font que récompenser l’attractivité économique du pays. Par ailleurs, le Gabon est apprécié pour son implication dans la lutte contre le changement climatique. Il dirige le groupe des négociateurs africains pour la COP26 prévue en novembre prochain.

« Le poids diplomatique du Gabon s’observe également à travers son élection, en octobre 2020, au Conseil des droits de l’homme de l’ONU ou à travers la validation, par l’Union africaine, en février dernier, de sa candidature à un siège de membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU », a déclaré le président Ali Bongo.

Le 2 mars, le chef de l’Etat gabonais a reçu les lettres de créance de trois nouveaux ambassadeurs. Il s’agit des ambassadeurs du Canada (Richard Bale), d’Israël (Isi Yanouka) et du Sénégal (Mame Oumar Tiaw). Ali Bongo est considéré comme l’un des chefs d’Etat africains les plus actifs en matière de diplomatie.

Leave a reply