Le Gabon sollicite la BAD pour réformer la Caisse des pensions du pays 

0
102

Le Gabon a sollicité l’aide de la Banque africaine de développement (BAD) pour effectuer une réforme au niveau de la Caisse des pensions et des prestations familiales des agents de l’Etat (CPPF). Le pays négocie, depuis lors, un financement de l’institution financière. Le ministre gabonais de l’Économie et de la relance, Nicole Roboty Mbou, a récemment reçu en audience Sorel Ongollo, directeur général de la CPPF.

Au cours de la séance, les deux personnalités ont évoqué les réformes actuelles conduites par la CPPF. Il y a aussi eu la requête relative au financement du Projet d’appui à la gouvernance et au système d’information de gestion de la CPPF (Pagsig). « L’occasion a été pour le Directeur Général de la CPPF de présenter au ministre le niveau d’avancement des discussions en cours avec la BAD« . Aucun détail ne transparaît ni sur le montant de financement en négociation, ni sur le stade exact desdites négociations entre la partie gabonaise et la BAD.

Rappelons que les autorités gabonaises ont engagé ces réformes depuis 2016. Le but visé est une meilleure prise en charge sociale des agents des publics, à travers « la mise en place d’un système de management de la qualité répondant aux normes internationales« . S’en suivra « la construction et le déploiement d’un système d’information moderne, robuste, sécurisé et répondant aux standards internationaux« .

Ces réformes s’imposent dans un contexte où cette caisse vit régulièrement des tensions de trésorerie. Le modèle économique est devenu problématique au fil des années. Cela occasionne donc des arriérés des paiements au détriment des agents publics. Le mois dernier, la Direction générale du budget et des finances publiques a publié une liste de 5 321 agents publics en fin d’activité. Ces derniers attendaient un paiement de rappel de solde de la part de la CPPF. Les autorités espèrent mettre en place une nouvelle caisse des pensions, capable d’atteindre un équilibre financier. Elle pourra prendre en charge les agents publics sans beaucoup de difficultés lors des paiements des prestations sociales.

Leave a reply