Le Gabon va recevoir un don de 700millions de FCFA de la Bad pour le développement de l’E3MG

0
135

Le gouvernement gabonais pourra compter sur l’aide de la Banque africaine de développement (BAD) pour financer son plan de développement de l’E3MG. Les deux parties viennent de conclure un accord de financement d’un montant évalué à 700 millions de FCFA. Les fonds seront injectés dans le développement de l’École des Mines et de la métallurgie de Moanda du Gabon (E3MG). Il s’agit d’un don de l’institution financière à l’Etat gabonais. Les signatures officielles ont été effectuées mercredi dernier à Libreville. Le gouvernement gabonais a été représenté par le ministre de l’Économie et de la relance, Nicole Roboty Mbou.

Ce fonds permettra de financer le programme de développement de cette structure de formation. Celle-ci ambitionne de devenir la référence en zone Cemac.  » Avec ce don, la Bad est heureuse de contribuer à l’essor régional de ce fleuron de l’enseignement supérieur du Gabon. Elle est la meilleure Ecole d’ingénieurs miniers de la Cemac« , a déclaré Robert Masumbuko, représentant-résident de la Bad au Gabon.

De manière précise, « cette enveloppe va permettre de financer la réalisation d’une étude de benchmarking. Pour proposer des partenariats adaptés à la vision stratégique de l’école. Ainsi que le développement des conventions de partenariat pédagogique. Celle-ci aura pour effet de mobiliser des enseignants vacataires ou visiteurs« . L’enveloppe servira aussi à financer des bourses d’excellence. Ceci concerne la formation d’étudiants internationaux aux cycles ingénieur et licence professionnelle. La mobilité scientifique et de l’immersion d’enseignants de ladite école en entreprise seront aussi financées. Des stages en entreprise et la mise à niveau en équipements et certification du laboratoire d’analyses des sols et du béton de E3MG sont également prévus.

Tout ceci permettra d’améliorer l’employabilité des jeunes diplômés. Un appui sera apporté à la rénovation de l’offre pédagogique en lien avec les besoins du marché du travail. L’école a ouvert ses portes suite à un accord de partenariat public-privé entre la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) et l’Etat gabonais. L’E3mg a ouvert ses portes en octobre 2016. Cette école a l’ambition de hisser le Gabon au rang des grandes nations en matière de formation dans le domaine des mines.

Leave a reply