Le Gabon veut améliorer la prise en charge de la santé mère-enfant

0
169

Le ministre de la santé, Dr Guy Patrick Obiang Ndong, a présidé la séance de présentation de la stratégie nationale pour la santé maternelle et infantile le 10 février. Cette cérémonie a permis aux partenaires financiers présents de discuter de l’état d’avancement des stratégies nationales en matière de la santé maternelle et infantile élaborées par la DNSMI (Direction nationale de la santé maternelle et infantile).

Lors de cette séance de travail, le ministre de la santé a invité les différents acteurs à une prise de conscience afin d’améliorer la prise en charge de la santé maternelle et infantile dans tous les centres de santé du pays. La DNSMI devra reprendre les audits sur les décès maternels et infantiles dans toutes les structures de santé. Le rapport mensuel d’activité devra être établi.

La mortalité maternelle est estimée à 316 décès pour 100000 naissances, selon la dernière enquête démographique de santé du Gabon.  Pour faire baisser ce chiffre, le président de la République Ali Bongo, avait annoncé en 2018, la gratuité des soins pour les femmes à partir du 6ème mois de grossesse. Cette mesure était accompagnée de la prise en charge de la mère et de l’enfant après l’accouchement.

Leave a reply