Le Gabon veut rendre son industrie extractive plus transparente

0
190

Le Gabon veut présenter sa candidature pour réintégrer l’Initiative pour la transparence des industries extractives. Cette initiative vise à renforcer la transparence, à lutter contre la corruption et à promouvoir la bonne gouvernance suivant les normes internationales, selon la présidente du groupe d’intérêt GI ITIE Gabon.

Selon Oyouomi Loumbou Bidey, présidente du groupe d’intérêt GI ITIE Gabon, « les avantages de cette réintégration sont la bonne cohérence, gouvernance et gestion mais aussi faire savoir au grand public comment les ressources sont mobilisées, quelles sont leurs affectations et de quelle manière on peut améliorer le fonctionnement pour une répartition équitable ». À cette fin, le groupe a promis de fournir à l’initiative toutes les informations nécessaires pour permettre une bonne gouvernance.

Les autorités gabonaises ont, à leur tour, accepté de se conformer aux exigences de l’initiative. Le pays s’est engagé à fournir toutes les données essentielles sur les revenus, la transparence des contrats et les transactions financières dans le secteur extractif. Ces données seront utiles pour analyser d’éventuelles lacunes dans les divulgations et détecter les aspects qui frisent le détournement.

La présidente du groupe d’intérêt GI ITIE Gabon, Tania Loumbou Bidey, s’est engagé à faire tout son possible pour créer les conditions de transparence qui contribueront à éliminer les activités illégales dans l’industrie extractive gabonaise.

Leave a reply