Le gouvernement et les syndicats œuvrent pour la cessation de la grève dans le milieu éducatif gabonais

0
141

Le gouvernement et les syndicats du système éducatif gabonais s’accordent sur un cadre de dialogue. Le ministre gabonais de l’Éducation a échangé Patrick Mouguiama-Daouda avec les responsables de la coalition Sèna-Conasyded mardi dernier à Libreville à cet effet. L’objectif de la rencontre est d’aboutir à la cessation de la grève qui mine le secteur éducatif gabonais.

Désormais,on observe un changement de ton et de la considération retrouvée. Les syndicats d’enseignants s’accordent sur cette impression générale à l’issue de la première journée des travaux. Ceux-ci étaient relatifs à l’examen de leurs revendications. Le cadre mis en place comprend, dans un premier temps, la restitution sans condition des bons de caisse du mois de novembre aux enseignants. Ce chronogramme est à définir une fois l’autorisation actée par le Premier ministre. Le Ministre de l’Éducation a pris l’engagement d’obtenir le quitus du chef du gouvernement aujourd’hui. Les travaux d’examen des revendications des enseignants ont eu lieu hier.

Le cadre devrait permettre d’approfondir les discussions afin de parvenir à des solutions durables aux préoccupations des enseignants. Après deux mois de grève, il était du devoir de Patrick Mougiama Daouda, le Ministre de l’Éducation de renouer le dialogue avec les syndicalistes. Celà favorisera un dénouement heureux à la grève qui paralyse le milieu éducatif gabonais.

Les responsables syndicaux ont salué l’initiative du membre du gouvernement. Ils ont exprimé leur disponibilité et volonté à œuvrer en faveur de la reprise des activités pédagogiques. La grève illimitée des enseignants gabonais a démarré depuis octobre dernier. Ils réclament l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail.

Leave a reply