Le gouvernement gabonais lance une étude pour reformer les régimes de la CPFF 

0
138

Le gouvernement gabonais vient de lancer une étude pour reformer les régimes de la Caisse des pensions et des prestations familiales des agents de l’état (CPFF). Il s’agit d’une étude visant à régulariser davantage le secteur. Le gouvernement compte arrimer les pensions retraites au nouveau système de rémunération (NSR). L’étude actuarielle, pour mener à bien cette mesure, a été lancée hier par le ministère gabonais du budget et des comptes publics.

Le groupe Finactu est mandataire de cette étude. Il a récemment remporté l’appel d’offres international lancé pour la conduite de ce projet. La société aura trois mois pour évaluer avec précision la charge de la dette viagère de la CPFF. « Le Gouvernement a pris l’engagement depuis un mois de réaliser cette évaluation de notre régime de pension. Pour essayer de voir l’impact de ces mesures à long-terme. Nous voulons un système de protection sociale soutenable. Celui qui ne laisse personne sur les bancs « , a déclaré le ministre gabonais du Budget, Sosthène Ossoungou Ndibangoye.

Grâce à cette étude, le Gouvernement va disposer d’une réforme paramétrique devant permettre d’assurer la pérennité financière de la Caisse. Son aboutissement permettra de matérialiser le projet de réformer des régimes de la CPFF. C’est pour assurer leur pérennité financière. C’est à ce titre qu’elle tiendra compte des évolutions à prévoir sur les prochaines années, en termes d’arrimage au Nouveau système de rémunération. Puis en terme de calcul de la pension et de la valorisation de pensions pour les retraités. Il s’agit notamment de ceux non concernés par le nouveau système de rémunération.

Leave a reply